Forum de Mythall
LE JEU

Forum de Mythall


 
AccueilPortailS'enregistrerGalerieConnexion

Partagez | 
 

 Tempus (CN) Dieu supérieur de la guerre

Aller en bas 
AuteurMessage
Martin
DM
avatar

Masculin Nombre de messages : 537
Age : 32
Nom du personnage : Valin Mardoc
Race : Humain
Classe : Généraliste
Date d'inscription : 08/11/2006

Feuille de personnage
Nom du personnage: Valin Mardoc
Points de vie généralisés:
11/11  (11/11)
Points de magie:
14/14  (14/14)

MessageSujet: Tempus (CN) Dieu supérieur de la guerre   Dim 28 Jan 2007, 17:41

Tempus

Seigneur des batailles, Marteleur d'ennemis.




Alignement : Chaotique neutre.

Domaines : Chaos, Guerre, Force, Protection.

Arme : Hache d'arme.


Niveau :
Tempus est le Seigneur des Batailles, dieu de la guerre des Royaumes. Il accorde ses faveurs de façon assez aléatoire mais équilibrée. Il est d'alignement chaotique neutre, et peut prendre le parti d'une armée un jour, puis celle de son adversaire le lendemain. Telle est la nature de la guerre vue par Tempus.
Tempus est représenté comme un géant humain de quatre mètres de haut, à l'armure endommagée et couverte de sang, et au visage dissimulé sous un massif heaume de guerre. Ses membres nus sont lardés de blessures ouvertes, mais cela ne l'empêche pas de chevaucher pour se jeter dans la mêlée.
Tempus se manifeste avant une bataille, en apparaissant à l'une des deux armées. S'il monte une jument blanche (Veiros), l'armée en question gagnera la bataille. S'il monte un étalon noir (Deiros), elle la perdra. Mais très souvent, il apparaît à cheval entre ses deux montures, ce qui indique la nature chaotique du combat à venir. Le symbole de Tempus est une épée enflammée sur champ rouge sang. On dit qu'il est servi par la quasi-puissance nommée la Cavalière Rouge.
Tempus (temme-puce) est un dieu connu pour son comportement chaotique. Toutefois, ses actions tendent toujours vers l'équilibre et la neutralité. Il arrive fréquemment que le dieu de la guerre soutienne une armée un jour et l'armée adverse le lendemain. Les soldats de tous les alignements le prient pour obtenir son aide avant le combat. Puissant et honorable lorsqu'il se bat, il n'obéit qu'à son propre code de l'honneur e ne s'embarrasse d'aucune alliance courant sur le long terme. Nul ne l'a jamais entendu parler. Pour communiquer, il utilise l'esprit des guerriers tombés à la guerre. Le clergé de Tempus accueille les fidèles de tous les alignements (toutefois, les prêtres sont astreints aux règles normales). Les temples de Tempus sont bien plus semblables à des places fortes qu'à des édifices religieux. Les prêtres de ce culte ont pour mission de s'assurer que les guerres obéissent à des règles permettant d'éviter les vulgaires massacres ou de petites querelles sans fin. Ils s'entrainent au combat et enseignent à tous ceux qui sont désireux d'apprendre leurs techniques de manière à pouvoir défendre la civilisation contre les assauts des monstres. Ces prêtres ont aussi pour mission de punir ceux qui combattent sans honneur ou avec couardise. Il est habituel au sein du clergé de récupérer et de vénérer les armes et les armures des guerriers les plus fameux et les plus respectés de leur époque. On attend des prêtres qu'ils répandent quelques gouttes de sang toutes les dizaines (de préférence le leur ou celui d'un adversaire de valeur).
Tempus naquit lors de la première bataille opposant Shar et Séluné. Il soutint l'ascension à la divinité de la Cavalière Rouge et il est un ami de Nobanion, Gond, Valkur et Uthgar. Bien qu'il soit opposé à la nature pacifique de Eldath, il punit ses propres fidèles qui osent s'en prendre aux biens et aux adeptes de cette douce déesse. Peut-être pense-t-il que la guerre n'a pas de signification sans le contraste de la paix. Son seul véritable adversaire est Garagos.


Attribution :
La guerre est juste dans le sens où elle oppresse également les deux parties en présence, et où un mortel qui y prend part peut soit en mourir, soit avoir l'opportunité de devenir un grand commandant. Il ne faut pas craindre la guerre, mais la considérer comme une force naturelle : une tempête que déclenche la civilisation du seul fait de son existence.
On s'adresse surtout à Tempus au cours des nuits précédant une bataille. De plus, tous les guerriers le vénèrent régulièrement, quel que soit leur alignement. Tempus est donc un dieu puissant, robuste et exubérant : un dieu de combattants.
Tempus ne gagne pas les batailles, il aide les guerriers dignes de son attention à remporter la victoire. La guerre est équitable puisqu'elle opprime les peuples et leur permet de se libérer de l'oppression. La guerre ne doit pas être crainte, elle est une force naturelle, une tempêtes issue de la civilisation. Armez tous ceux qui ont besoin de combattre, même votre adversaire. Tuez les ennemis les plus valeureux et apprenez à mettre rapidement fin à un combat en éliminant les cibles décisives plutôt que de mène une longue guerre d'attrition. Souvenez-vous de ceux qui sont morts devant vous. Ne refusez aucun adversaire et respectez-les tous. La valeur se moque des distinctions liées à l'âge, au sexe ou à la race. Tempus apprécie ceux qui restent courageux et efficaces au combat sans avoir besoin de faire appel à des tours peu honorables. Pensez aux conséquences des violences engendrées par la guerre et ne provoquez donc pas de guerres inutiles. Sachez aussi que les beaux parleurs qui cherchent à tout prix à éviter le conflit peuvent provoquer de plus terribles dégâts que le plus énergique des tyrans.


Adeptes :
Les prêtres de Tempus portent une armure marquée par les batailles. Dans les régions plus civilisées, cette dernière a été remplacée par une calotte d'acier ; mais le message reste le même : ce sont des prêtres-guerriers, dont la place est dans les tranchées avec les troupes. On peut trouver des prêtres de Tempus dans les deux camps d'un conflit, car on ne sait que rarement à l'avance qui le dieu de la guerre favorisera.
Les prêtres de Tempus prient juste avant que le soleil atteigne son zénith. La plupart des prêtres du culte sont des humains mâles consumés par le désir de combattre. Toutefois, ce culte est ouvert à tous. La veille et le jour même des anniversaires commémorant les grandes batailles sont les jours saints pour les membres du culte. La fête de la lune est le jour sacré au cours duquel tous les adeptes de Tempus honorent les morts. Chaque temple célèbre une fête des héros au moment du zénith et ils chantent pour les morts au coucher du soleil. La plupart des Temples ont aussi une cérémonie connue sous le nom de chanson de l'épée. Elle est célébrée la nuit venue et elle est destinée aux laïques. Les prêtres de Tempus se multiclassent généralement en guerriers.

_________________
Martin Ducharme
Étudiant au Bac. en Pédagogie Musicale
Université Sherbrooke



Organisateur
     Mythall brun

  mythall.com    portail.mythall.com
                    photo.mythall.com
twitter.com/mythall    facebook.com/mythall
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stentors.net
 
Tempus (CN) Dieu supérieur de la guerre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La problématique de l’enseignement supérieur Ayitien
» L’enseignement supérieur à Cuba et la Nouvelle Université (de Leslie Yañez, vice
» Le peuple juif est-il supérieur ?
» Les grands problèmes de l'enseignement supérieur en Haïti
» Dans les délices de Capoue [Gabrielle°Paris]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Mythall :: élémetns a ajouter a la Section joueurs :: Panthéon de Mythall-
Sauter vers: